Mon maître :

C'est un être humain agréable à vivre, chaque fois qu'il part faire des courses ou se balader, je suis obligé de le suivre.
Au début cela était pénible, je dormais profondemment, et il me secouait.
Maintenant, c'est moi qui le secoue je suis toujours prêt à aller me balader.

Assez parler je vous monte la photo de mon maître :

Comme je vous l'ai dit nous sommes toujours ensemble, je l'ai emmené à une exposition.
DIEPPE juillet 1999.

Le pedigree de mon maître

Le logement de mon maître

 

  Retour